5 astuces pour augmenter votre résilience

Nous sommes actuellement dans une période particulière. Une crise majeure pour notre système économique qui affecte énormément d’entreprises. Malgré les difficultés que nous avons déja traversées, l’incertitude est encore bien présente. Personne ne sait prédire l’avenir, et une situation instable n’est confortable pour personne. On observe des changements de stratégies de certains dirigeants, mettant davantage l’accent sur le digital. De nombreux postes sont remis en question ou sont supprimés.

La course au résultat est en marche, pour certains il s’agira même d’une course à la survie. Ces changements stratégiques génèrent du stress chez chacun de nous. La peur de l’inconnu s’installe, alors on se cramponne à ce qu’on connaît. Car finalement ce qui compose l’entreprise, ce sont les hommes et les femmes qui y travaillent. Mais est-on tous égaux face au stress? Arrivera-t-on à lâcher prise et à accueillir le futur?

Dans cet article, je vous livre 5 astuces pour augmenter votre résilience. Selon le dictionnaire Larousse, la résilience est l’aptitude d’un individu à se construire et à vivre de manière satisfaisante en dépit de circonstances traumatiques.

Dans le monde de l’entreprise, cela se traduit par votre capacité à (re)trouver votre chemin dans des circonstances particulières. Êtes-vous capable de vous réinventer et continuer à vous sentir bien au sein de votre entreprise? Voici quelques pistes qui peuvent vous aider.

1/ Canalisez vos émotions

Nos émotions jouent un rôle tellement important dans notre vie. Qu’elles soient positives ou négatives, nos émotions nous poussent à avancer. Des émotions positives nous aident à avancer vers quelque chose que nous aimons. Si elles sont négatives, elles nous poussent à sortir d’une situation inconfortable. Certes, elles ne sont pas toujours agréables. Mais essayons de les laisser entrer et d’écouter ce qu’elles ont à nous dire. Pour cela, il faut être connecté à soi, à son moi profond.

Prenez deux minutes pour réfléchir à l’émotion que vous ressentez actuellement quand vous pensez à votre travail. Est-ce de la joie, de la colère, de la peur, du dégoût, de la tristesse, de l’amour, de la fierté, …

Ce que nous ressentons, nos sentiments ou nos “humeurs”, influence notre travail. Nos émotions jouent donc un rôle essentiel pour notre efficacité et notre épanouissement.

C’est pourquoi il est important de ne pas en devenir les esclaves. Apprenez à les écouter et ensuite à canaliser ce que vous ressentez. Vous pouvez les ressentir pleinement sans vous laisser submerger afin d’éviter un effet contre-productif.

Dans le monde de l’entreprise, peu de place est laissée aux émotions. Elles sont souvent considérées comme quelque chose à gérer. Il s’agit d’une tâche supplémentaire pour le manager qui va devoir s’occuper de l’aspect humain de son équipe. Le problème est que la gestion humaine des collaborateurs est perçue comme quelque chose de secondaire dans le travail. Un bon manager saura y prêter attention, mais tout le monde n’a pas l’aisance nécessaire pour parler de ses émotions ou de celles des autres.

C’est pourquoi il est essentiel que chaque individu dans l’entreprise fasse ce travail lui-même. En mettant le doigt sur les sentiments qui vous habitent, vous arriverez mieux à comprendre ce que vous ressentez, ce qui vous motive ou au contraire, ce qui vous freine.

Pensez à désactiver les émotions qui ne sont pas constructives. Vous garantirez alors votre épanouissement et votre bien-être au sein de votre entreprise.

2/ Trouvez un sens à votre vie

Aussi difficile que cela puisse paraître, il est essentiel de se poser la question: quel sens ai-je envie de donner à ma vie?

Le mot “sens” peut être interprété de différentes manières. Vous pouvez trouver un sens, une direction. Dans ce cas-là, vous allez mettre votre énergie dans des actions qui vous feront avancer vers un objectif pré-établi. Le sens, c’est aussi ce que quelque chose signifie, un ensemble d’idées que représente un signe, un symbole. Parfois, nous cherchons aussi le sens d’un mot, ce qu’il représente.

Dans ce cas-ci, nous parlons plutôt du sens comme la raison d’être. Ce pour quoi vous êtes là.

Le sens de la vie n’est pas simplement d’exister, de survivre, mais pour aller de l’avant, à monter, à réaliser, à conquérir.

Arnold Schwarzenegger

Peut-être avez-vous déjà trouvé ce sens. Dans ce cas-là, vous aurez plus de facilité à rebondir et à sortir d’une situation professionnelle inconfortable. Servez-vous-en! Profitez du fait de savoir ce que vous voulez et vers où vous voulez aller. Peut-être avez-vous quelque part une chance à saisir?

Certains événements peuvent parfois nous remettre en question. Le sens qu’on pensait donner à notre vie devient alors obsolète. Il s’agit d’une quête infinie. Vos priorités changeront peut-être demain. Peut-être qu’en lisant cet article vous vous poserez à nouveau la question.

Comme le dit bien Arnold Schwarzenegger, le sens de la vie n’est pas simplement d’exister ou de survivre. Que mettez-vous donc en place pour vous développer personnellement? Que faites-vous pour ne pas subir votre vie, mais en être l’acteur principal?

La crise sanitaire mondiale que nous traversons a fait réfléchir énormément de gens sur des questions fondamentales. Les réseaux sociaux étaient remplis de commentaires dans ce sens. Certains ont eu le courage de changer leur mode de vie, d’autres n’ont pas eu le choix. Il y en a qui voulaient le faire, mais ne sont pas passé à l’action. Quelle que soit la situation dans laquelle chacun se trouvait, les réflexions étaient présentes.

J’ai moi-même pris le temps de me poser et de réfléchir à ce que je voulais apporter à ce monde. Il y a des années déjà, je disais à mes proches que je voulais répandre du bonheur sur terre. Sans trop savoir sous quelle forme, ni comment j’allais m’y prendre. Malheureusement, le temps m’a fait oublier ce qui à l’époque me paraissait essentiel.

C’est dans ces périodes difficiles que ressurgissent les vraies convictions. Celles qui vous donnent l’énergie et l’envie de vous mettre en mouvement. La petite flamme au fond de moi ne s’était pas éteinte, elle avait juste besoin d’un peu d’encouragement pour briller à nouveau. Grâce à de longues réflexions et une profonde écoute de moi-même, j’ai encore renforcé ma conviction que se faire du bien les uns les autres est capital pour le monde de demain. Je retrouvais le sens, je voulais avoir un impact positif sur un maximum de personnes. Je me sentais rassurée.

J’ai une vraie conviction, qui m’anime depuis mes débuts dans la vie professionnelle, c’est que les entreprises ont un rôle à jouer dans le monde de demain. Je trouve cela magnifique de voir autant de personnes à la tâche et se donner pour un but commun. J’ai rencontré des hommes et des femmes qui croyaient en ce qu’ils faisaient. Quel bonheur de voir que lorsque la mission de vie de quelqu’un est en accord avec la mission de l’entreprise, une énergie incroyable est libérée. D’où l’importance pour l’entreprise de faire le même travail de clarification du sens et de ses valeurs.

Pour ma part, je commençais à voir clairement comment mettre en place ma mission de vie. Aider les hommes et les femmes dans les organisations à retrouver leur énergie et être plus heureux. Je me réjouissais à l’idée d’utiliser mes talents à bon escient. Une nouvelle force en moi avait envie de retourner travailler, de faire bouger les choses et de mettre les gens en mouvement.

Je prenais du recul pour analyser ce que j’avais vécu durant la crise et me rendais compte de l’éloignement qui avait été créé entre les collaborateurs. Il fallait retisser du lien social et rassurer les gens. À nouveau, le rôle que je voulais jouer devenait plus limpide.

Trouver un sens à ce que je fais est donc essentiel à mes yeux. Cela me pousse chaque jour à me lever avec joie et à aller de l’avant. Je me sens utile, me mets en action et récolte les fruits de mon travail.

Et vous, avez-vous déjà réfléchi à votre mission de vie? Que voulez-vous apporter à ce monde?

3/ Se fixer de petits objectifs

Dans ma vie, j’ai souvent eu tendance à vouloir tout changer. À maintes reprises, je me suis fixé des objectifs trop ambitieux. Je me découvrais une nouvelle passion, et directement, je me mettais à rêver. D’un film passionnant à un speaker inspirant, je voulais moi aussi développer mes projets, jouer sur scène et inspirer les gens. Je visualisais la personne que je voulais devenir, sans penser au chemin à parcourir pour y arriver. Lorsque je m’en rendais compte, je baissai les bras, laissant certains rêves s’envoler.

Après maintes déceptions, j’ai commencé à douter de mes capacités à me mettre en action. Que me fallait-il changer pour concrétiser mes idées? Le gouffre entre mon objectif et ce que je mettais (ou ne mettais pas) en place dans mon quotidien était trop grand. C’est dans un moment de doute que j’ai décidé de remédier à ce défaut. Gardant en tête mon but final, mon rêve absolu, j’ai alors décidé de me fixer des petits objectifs. Ils sont, du coup, plus faciles à atteindre et me permettent de me mettre directement en action. J’étais empreinte d’une nouvelle énergie, portée par l’envie d’avancer.

Certains étaient liés à des habitudes à mettre en place, d’autres à ma façon de faire. Voici une petite liste non-exhaustive de petits objectifs à se fixer dans la vie de tous les jours comme au travail:

  • Rester en forme physique en faisant 7 minutes d’exercices par jour
  • Aller se promener 2x/semaine pour prendre le bon air.
  • Prendre au moins 1x/semaine le temps de discuter réellement avec un collègue
  • Garder une forme intellectuelle en lisant 1 livre par mois
  • Sourire à son entourage pour apporter de la bonne humeur
  • Dire bonjour en arrivant le matin
  • Se préparer un plat sain pour le midi, au lieu d’acheter des snacks
  • Proposer ses idées pour de nouveaux projets
  • Ecrire ses pensées dans son carnet
  • Chaque soir, penser à une personne qu’on aimerait remercier
  • Ecrire des articles
  • Faire des podcasts pour partager son vécu
  • Faire 10 minutes de méditation chaque matin

Se fixer de petits objectifs est également valable pour les projets professionnels que vous menez. Grâce à la réalisation de ces derniers, vous verrez l’avancement dans votre projet. Et comme dirait le dicton: mieux vaut fait que parfait.

4/ Apportez quelque chose de neuf dans votre vie

Cela peut être n’importe quoi. Mais apporter quelque chose de nouveau vous aidera à ne pas retomber dans la routine que vous connaissiez. Changez donc quelque chose. Cela ne doit pas forcément être un grand changement. Réfléchissez à la façon dont vous avez envie de vivre vos journées. Quel est ce petit quelque chose qui va vous mettre plus en énergie?

Développer une habitude constructive vous aidera à être plus en forme. Il est toujours plus facile d’ajouter quelque chose que de retirer une habitude. Quand vous en ajoutez une, vous ajoutez une raison supplémentaire d’atteindre votre objectif.

Tout au long de la journée, vous pouvez vous poser les questions ci-dessous. Peut-être vous aideront-elles à trouver ce petit changement.

  • Que faites-vous au réveil?
  • Prenez-vous un petit déjeuner?
  • Avec quelle énergie démarrez-vous la journée?
  • Qui sont les personnes qui vous entourent? Aimez-vous être à leurs côtés?
  • Pensez à votre lunch du midi? Avec qui passez-vous ce moment? Est-ce un moment pour vous ou un moment business? Que mangez-vous? Prenez-vous le temps ou êtes-vous pressé?
  • Qu’est-ce qui vous motive tout au long de la journée?
  • Le contenu de votre job vous plait-il?

Faites le bilan et pensez à ce qui vous fait vibrer. Faites-le encore plus. Car le plus grand regret que vous pourriez avoir est d’avoir attendu le bon moment.

À la suite de différentes lectures, je me rends compte que ce qui compte, c’est l’instant présent. Nous ne savons pas de quoi le futur est fait. Alors en faisant aujourd’hui ce que vous aimez, vous évitez vos regrets futurs. Vous développez votre passion et votre goût en la vie.

Si vous n’avez aucune idée de ce qui vous plaît dans la vie, faites travailler votre imagination. Fermez les yeux et essayez d’imaginer l’endroit où vous vous trouvez. Que faites-vous? Que mangez-vous? C’est grâce à votre imagination et à la visualisation de vos objectifs que vous retrouverez l’énergie pour les atteindre.

“Tous les “coups de chance dont vous bénéficierez dans la vie existent déjà dans votre imagination. L’imagination est l’atelier de votre esprit qui convertit votre énergie mentale en actions d’éclat et en richesse.”

Napoleon Hill

Prenez donc le temps de réfléchir. Ralentissez le rythme, ne fut-ce qu’un instant, pour réfléchir à ce qui vous donne de l’énergie. Y a-t-il quelque chose à changer dans votre quotidien. Une fois que vous avez analysé les changements à réaliser, visualisez-les et pensez à la façon dont vous allez les mettre en place. Repensez à votre objectif et mettez concrètement en place ces changements, aussi petits soient-ils.

5/ Prendre soin de vos relations

Vous venez de passer un moment difficile et vous vous rendez compte que vous avez eu énormément de soutien. Vous avez reçu des messages bienveillants de personnes dont vous ne vous y attendiez pas. Cela vous a-t-il fait du bien?

Les personnes qui nous entourent sont essentielles à notre épanouissement. Il est donc important de bâtir des relations saines avec des personnes que vous appréciez. Lorsque vous avez trouvé ces personnes en qui vous avez confiance, prenez le temps de demander régulièrement de leurs nouvelles. Prenez le temps de poser des questions et de leur demander vraiment comment elles vont.

J’ai la conviction que pour recevoir, il faut aussi donner. N’oubliez donc pas de faire pareil avec vos meilleurs collègues. Vous pourriez parfois être surpris de la réponse. Une personne qui d’apparence à l’air de se sentir bien, mais qui traverse peut-être une période plus compliquée.

Partager son vécu et nos émotions avec les autres développe de l’empathie. Il s’agit d’une qualité essentielle pour construire des relations de qualité. L’empathie permet aux gens de mieux collaborer entre eux. En la développant, vous comprendrez de plus en plus les frustrations des uns ou les soucis des autres. Soyez à l’écoute, vous saurez trouver les bons mots. Ceux qui sont justes. Sans jugement, simplement de la bienveillance.

L’homme est un être social, qui se nourrit des relations qu’il développe avec les personnes qui l’entourent. Ces relations doivent être fondées sur des bases solides. En général, vous sentirez dans les échanges que vous avez avec quelqu’un, que ce soit votre collègue ou non, si ses valeurs correspondent aux vôtres. Vous serez alors en confiance et plus apte à être vous-même. Il serait dommage, par peur du jugement des autres, de ne pas oser se révéler tel qu’on est vraiment. Vous vous priveriez alors de la richesse nourrissante que chaque individu retrouve dans ses différentes interactions sociales.

Prendre soin des autres, c’est donc aussi prendre un peu soin de vous. Ne l’oubliez pas!

6/ Un peu d’humour

Même si je vous ai déjà partagé ci-dessus mes 5 astuces pour augmenter votre résilience, j’ai ajouté un dernier point qui me tient à coeur. (Ne m’en voulez pas)

Celui qui sait rire de lui-même sait prendre le recul nécessaire à son épanouissement personnel. Il apprendra et grandira, le tout dans une légèreté bienfaitrice.

Valérie

C’est pour moi un élément essentiel des personnes optimistes, qui veulent aller de l’avant et grandir davantage. Quoi de mieux que l’humour pour faire passer les petits couacs de la vie. Il nous permet de relativiser certaines situations et apporte un peu de légèreté dans nos vies. Alors ne nous en privons pas!

Et vous, comment vivez-vous cette période compliquée? Avez-vous retrouvé l’énergie pour aller travailler ou avez-vous un coup de mou? Prenez le temps et faites-vous confiance. Surtout n’oubliez pas que vous avez un impact sur votre avenir et votre bonheur professionnel.

Partagez si vous aimez
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement mon guide "les bienfaits de la libération d'entreprise pour moi collaborateur".