L’évaluation de fin d’année. La voilà!

L’année se termine et une autre commence. Quand on pense à la nouvelle année, on pense aux bonnes résolutions prises par chacun de nous. On pense à tout ce qui nous est arrivé pendant un an et à ce qu’on veut encore accomplir dans notre vie.

Quand on pense à l’année qui vient de s’écouler sur le plan professionnel, on fait souvent référence à ce fameux entretien de fin d’année. Ce moment annuel avec son patron pour faire le point sur ses performances. Ce moment si fatal qui va déterminer si oui ou non on entre dans la catégorie des bons, la catégorie des collaborateurs performants.

L’IMPACT DE CET ENTRETIEN

Pour certains, l’impact de cet entretien est catastrophique. Il apporte plus de démotivation et de torture mentale qu’autre chose. Il est souvent mal vécu et les arguments utilisés sont souvent incompris.

D’autres ne sont pas vraiment attentifs et prétendent que ça ne les touche pas. Ce ne sont que des mots. Au fond d’eux ils sont en colère mais ne le montrent pas. “Quel hypocrite, il me sourit toute l’année et puis me démonte en entretien d’évaluation.” Résultat des courses, ils ne s’investissent plus pour leur entreprise et commencent à cultiver une forme de haine envers leur manager.

Je me suis souvent demandée pourquoi ce moment était si mal vécu par la majorité des collaborateurs. Et en observant les entreprises, j’ai pu me rendre compte que cet entretien était un moment unique de communication, avec des attentes élevées de la part du manager comme du collaborateur. Durant le reste de l’année il n’y a que de brefs échanges, qui restent souvent formels. Il n’y a pas de place au vrai dialogue, pas de place aux vrais moments de partage, pas de place aux émotions. L’entretien est donc perçu comme le moment ultime, qui, s’il suit une année difficile, est vécu comme un moment très désagrable.

Heureusement, il y a d’autres façon de vivre sa propre évaluation de fin d’année. Par contre, c’est à vous de passer à l’action et de récolter des feedbacks. À vous la plume, pour faire votre auto-critique.

PRENDRE EN MAIN SA PROPRE EVALUATION

Il s’agira alors d’une auto-évaluation. L’énorme avantage est que vous pouvez vraiment faire une rétrospective des événements de l’année que vous venez de passer. Mettez en avant vos forces mais aussi vos faiblesses. Reprenez les objectifs que vous vous étiez fixés et faites votre propre analyse. Vous serez dès lors beaucoup plus complet que votre manager qui n’a probablement pas eu la chance de collaborer directement avec vous.

Il est important de jouer la carte de la transparence et de la sincérité. Si vous avez obtenu de bons résultats mais que vous ne partagez pas les difficultés que vous avez rencontrées, vous ne progresserez jamais. Les chiffres ne sont que la traduction d’actions mises en places, par vous ou par d’autres, qui sont bénéfiques pour l’entreprise. Pensez à tous les éléments qui entrent dans la balance. Qu’est-ce qui vous a fait réussir? Quels problèmes avez-vous rencontrés? Quel événement a-t-il été révélateur?

Lors de son évaluation, il est important de prendre en compte le contexte et l’environnement dans lequel on se trouve. Regarder les choses dans leur ensemble est très bénéfique. On fait une évaluation 360° sur une période assez longue pour nous permettre d’analyser une évolution. Cela nous permet de vraiment progresser, ne plus faire les mêmes erreurs et continuer d’avancer. On fait le point. Fermer un chapitre pour en ouvrir un autre, quoi de mieux pour recommencer l’année en pleine forme?

DEMANDER DU FEEDBACK

Lorsque vous avez fait l’exercice de vous auto-évaluer, il est temps d’aller récolter du feedback auprès des autres. Cela vous permettra d’avoir des avis extérieurs, et d’enrichir votre analyse. Alors osez envoyer un petit questionnaire d’évaluation de votre travail, osez interpeller vos collègues en leur demandant leur avis, osez dire à votre patron que vous préparez votre entretien et lui demander un premier feedback. Les personnes à ne pas oublier sont celles avec qui vous avez travaillé en direct et qui ont été impactées par votre travail.

Recevoir un feedback d’un collègue avec qui on travaille régulièrement n’est pas chose simple. On a tous un peu peur que notre boulot ne soit pas apprécié, voir même critiqué. On a tous un peu peur du jugement de quelqu’un qu’on apprécie. Mais je peux vous dire que ce sont ces échanges qui sont les plus apprenants. Et puis, quoi de mieux que d’avoir un échange sincère et bienveillant avec un collègue. Pour ma part, ce sont ces feedbacks-là qui m’ont le plus aidé et ouvert les yeux sur certains aspects de mon métier et sur moi-même.

Voici une liste de questions à vous poser lors de la préparation de votre entretien annuel. Surtout, n’oubliez pas que même s’il est essentiel pour les entreprises de mettre l’humain au coeur de leurs actions, elles ont toujours un but lucratif. Les résultats quantitatifs auront donc toujours une place importante dans l’évaluation, mais ils ne doivent en aucun cas en être le centre. Votre bien-être dans l’entreprise est tout aussi important. Il ne faut pas avoir peur d’en parler.

QUELQUES QUESTIONS D’AIDE À LA REFLEXION

  1. Retour sur mon année
    • Quels ont été les éléments marquants pour moi cette année? Positifs comme négatifs.
    • Qu’est-ce qu’il m’ont apportés et qu’est-ce que j’en retire?
  2. Des objectifs concrets
    • Est-ce que je m’étais fixé des objectifs clairs en début d’année?
    • Si oui, les ai-je atteints?
    • Si non, ai-je un point de départ clair auquel je peux me comparer?
  3. Mon évolution personnelle
    • Quels étaient mes points forts au début de l’année? En ai-je fait bon usage? Ai-je pu exploiter mes talents? De quelle manière?
    • Quels étaient mes axes de progrès? Ai-je travaillé dessus? Qu’ai-je appris de plus?
  4. Mes ambition pour l’année prochaine
    • Qu’est-ce que je veux réaliser?
    • Quels sont mes futurs challenges?
    • Qu’est-ce que j’emporte avec moi pour la nouvelle année, et au contraire, qu’est-ce que je laisse derrière moi?

REFLEXION SUR SON METIER

Après avoir fait le bilan, il est important de se poser à nouveau les questions essentielles. Est-ce que j’aime toujours mon métier et mon entreprise? Est-ce que je viens toujours avec plaisir au travail? Suis-je heureux dans mon environnement professionnel?

Et vous, avez-vous déjà pensé à votre évaluation de fin d’année? Comment allez-vous la préparer?

Partagez si vous aimez
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement mon guide "les bienfaits de la libération d'entreprise pour moi collaborateur".