Se nourrir d’énergie positive

Lorsqu’on travaille dans une entreprise, avec des hommes et des femmes, il arrive parfois de traverser des zones de turbulences. Des moments plus compliqués à vivre et auxquels on ne s’était pas attendu. D’où cela vient-il ? Tout d’un coup je me sens envahie par des pensées négatives et sombres. Je ne vois plus comment retrouver l’énergie pour continuer à avancer. Je suis dans une impasse et il me semble difficile d’en sortir. 

Rassurez-vous, il est normal de traverser ce genre de période. Ce sont en général ces moments là qui nous forgent, qui nous rendent plus fort et qui nous aident à voir plus loin. C’est dans ces moments là qu’on trouve des solutions et qu’on grandit. 

Par contre, chaque personne a sa propre façon de gérer ce genre de situations. Ma recette à moi tourne autour de l’énergie. Il est essentiel que je réfléchisse à ce qui me donne de l’énergie positive. Que ce soit certaines personnes positives, des moments calmes mais puissants, des lieux ressourçant, des repas énergisants, je me recentre sur ce dont j’ai besoin pour me sentir à nouveau moi-même et retrouver l’envie d’avancer.

Je sais que je suis très sensible aux personnes que je côtoie au quotidien. Pour retrouver ma source d’énergie positive, j’essaie donc de passer plus de temps avec les personnes qui me la transmette. 

Souvent, les phases difficiles sont liées à des événements. Dès qu’un événement touche à nos valeurs, à qui on est et ce qu’on fait, il y a alors une trop grande différence entre nos attentes ou nos aspirations et ce qui se passe réellement. C’est tout notre système qui est chamboulé. On avait quelque chose en tête et d’un coup la réalité change et nous devons adapter nos objectifs. 

C’est à ce moment-là qu’il faut réagir rapidement. Se poser les bonnes questions et fréquenter les bonnes personnes devient alors essentiel. 

Ne pas oublier le sens

Penser au sens, c’est se poser les bonnes questions. “Qu’est-ce que j’aime dans mon entreprise ? Pourquoi je fais les choses ? Qu’est-ce qui m’a donné de la motivation quand j’ai commencé ? Pourquoi je me lève tous les matins ? Qu’est-ce qui me fait rester dans mon entreprise ?

Lorsque vous prenez le temps d’y répondre, vous retrouvez les raisons premières qui vous poussent à faire ce que vous faites aujourd’hui. D’où l’importance de faire quelque chose que vous aimez et dans lequel vous aimez vous investir. Si ce n’est pas le cas, que vous ne prenez pas de plaisir au quotidien, alors ce genre de moment difficile a tendance à mener au burnout. Je vous conseille donc de réfléchir au sens de vos actions et de votre métier bien avant de passer par un moment difficile, faites le dès le début.

Je suis moi-même passée par des moments plus durs, où j’ai fait l’objet de critiques. En me posant les bonnes questions et en essayant de comprendre pourquoi je faisais l’objet de méchancetés, j’ai réussi à sortir de cette spirale négative. Aujourd’hui, ces événements m’ont rendue plus forte.

Rapprochez-vous des gens positifs

Les gens positifs sont ceux qui ne jugent pas. Ils vous écoutent et vous posent des questions, vous ouvrent les yeux sur certains aspects que vous n’aviez pas encore analysés. Il arrive aussi qu’ils vous fassent une résonance de l’histoire que vous venez de leur raconter.

Alors oui, ça fait du bien de passer du temps avec elles. Et c’est aussi grâce à ces personnes que vous restez, mais surtout que vous avez toujours envie de revenir. Ce sont vos coéquipiers qui vous relèvent sur le terrain quand vous êtes tombé. Ils font partie de la même équipe que vous, ils vous connaissent. Vous leur avez donné votre confiance et ils en feront bon usage.

Prenez donc un instant pour réfléchir à vos collègues positifs, ceux qui sont énergisants et qui vous font progresser. Pensez aussi à prendre soin d’eux de temps en temps, car eux aussi passeront par des périodes plus difficiles. Si vous prenez soin d’eux, ils prendront soin de vous. Et ça fait simplement du bien. 

Quel dommage

Que faire avec les négatifs ? Ceux qui boudent chaque changement, chaque décision. Ceux qui ne s’autorisent pas à être positifs et qui ont l’impression que la négativité est leur seul moyen de se sentir mieux. Il est vrai qu’une bonne critique fait du bien, pendant 3 secondes. 

Quel dommage ! Ces personnes s’excluent elles-mêmes de la société. Elles restent dans leur coin et seront malheureuses. Au fond de moi, je leurs souhaite d’avoir aussi un collègue positif, quelqu’un d’énergisant. Car, à leur grand malheur, les moments plus sombres doivent être nombreux. 

Et vous, connaissez-vous les personnes qui vous donnent de l’énergie au quotidien ? Où allez-vous puisez votre motivation dans les moments plus difficiles ?

Partagez si vous aimez
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement mon guide "les bienfaits de la libération d'entreprise pour moi collaborateur".